Comment réussir sa veille concurrentielle ?

La veille concurrentielle est un suivi, une étude continue des actes et politiques managériales des entreprises concurrentes. C’est une méthode qui permet à l’entreprise de prendre certaines décisions stratégiques mais également leur aide dans la stipulation de clauses d’adaptation telle que la clause de benchmark. D’une manière générale, elle permet à l’entreprise d’avoir une bonne prospective et de définir une politique économique adaptée au marché.

Les étapes à suivre

La mise en place d’une veille concurrentielle passe nécessairement par la recherche d’information. Cette phase de découverte s’opère aussi bien sur le plan interne qu’externe. Il s’agira en effet, d’identifier les besoins de toutes les parties prenantes à savoir la direction de votre entreprise, le service de marketing et tout autre service qui sera amené à utiliser la veille. Sur le plan externe, il vous faudra trouver toutes les informations pertinentes relatives à vos concurrents. 

Ce travail d’observation s’orientera principalement vers les résultats de vos concurrents afin de les utiliser pour rendre plus performante votre stratégie digitale. Vous pouvez notamment vous concentrer sur les opérations de croissance, l’identification de nouveaux partenariats, l’arrivée de nouveaux concurrents ainsi que toute autre mutation significative du marché.

Les méthodes pertinentes

Il existe plusieurs outils qui vous permettront d’avoir une bonne veille concurrentielle. Votre allié privilégié est surement le logiciel spécialisé qui vous permettra d’identifier des concurrents, d’effectuer le suivi des audits, d’analyser les opérations marketing. Le logiciel vous permettra de synthétiser et de définir vos priorités. 

En effet, le web permet de visiter les sites respectifs de vos concurrents, leurs actualités, les interviews d’experts, les offres d’emploi, ainsi que les événements qu’ils organisent. Les réseaux sociaux peuvent également vous être d’une utilité non négligeable. Par contre, il faudra éviter le mimétisme, la copie systématique des pratiques qui marchent chez l’autre. Au-delà de l’aspect relatif au droit de la propriété intellectuelle, il est plus opportun  d’effectuer un travail d’analyse sérieux afin de dégager des perspectives originales en se basant sur les échecs et réussites de vos concurrents.

Related Posts