La longévité des animaux en captivité

On pense bien souvent que les animaux vivent plus longtemps en captivité que dans leur nature, où les risques de mort prématurée sont nombreux : famine, fortes chaleurs à outrance ou températures « glaciaires », lutte contre les autres animaux pour sa survie… Autant de facteurs contrôlés dans les zoos. Une équipe composée de plusieurs chercheurs européens a récemment prouvé cette croyance en étendant son étude à 59 espèces de mammifères différentes.

Pour vivre plus vieux, vivons enfermés

Pour la réalisation de cette étude, les chercheurs se sont concentrés sur quatre paramètres : le taux de mortalité avant les premiers signes de vieillissement, l'apparition du vieillissement, la vitesse de ce dernier et la longévité moyenne. Sans surprise, ils ont pu constater que la captivité allongeait l'espérance de vie des animaux. Ce phénomène marque d'autant plus les plus petits d'entre eux, qui échappent à la prédation et à la compétition intraspécifique. Pour les espèces qualifiées de « longévives », c'est-à-dire dont la mortalité est déjà faible à l'âge adulte en conditions naturelles, la captivité ne présente pas forcément un bénéfice, voire, dans certains cas, écourterait la durée de vie des animaux. C'est par exemple le cas avec les éléphants d'Asie. Citons, hors cadre de cette étude, le cas d'une femelle hippopotame qui avait 59 ans à son décès, dans un zoo de Jérusalem.

La longévité des cétacés

Concernant la durée de vie des orques, mâles et femelles confondues, on observe le phénomène inverse. Ce qui, quand on y réfléchit un instant, n'est pas surprenant. Les individus vivant en captivité ont une espérance de vie plus courte que dans leur habitat naturel. Rappelons qu'en captivité, les orques sont surtout « utilisées » pour amuser la foule. Notamment en Chine, où ces spectacles font malheureusement fureur. Le parc SeaWorld, qui avait pourtant pris l'engagement de stopper son programme de reproduction d'orques, a vu son dernier bébé orque mourir à seulement trois mois… Le défunt animal devient ainsi la quarantième orque a décéder au sein du parc…

Related Posts