Gérer sa flotte d’entreprise de façon optimale

Il existe en France de nombreuses personnes qui bénéficient de privilèges dans le cadre de leur activité professionnelle. Certaines se voient donner chaque mois des tickets leur permettant de manger au restaurant, pendant la pause déjeuner, au quotidien. D'autres se voient offrir un téléphone mobile qu'elles peuvent utiliser quand bon leur semble, à partir du moment où elles peuvent être jointes en permanence par leur entreprise. D'autres ont des véhicules de fonction, pour aller au travail et revenir, et la société ne leur demande pas de comptes à ce sujet.

Une flotte, cela se surveille

Mais il y a aussi des entreprises qui n'ont pas le choix, et qui mettent entre les mains de leurs salariés du matériel nécessaire à leur travail, et qu'ils n'ont pas l'autorisation d'utiliser dans d'autres buts. C'est le cas des sociétés de transport, qui confient à leurs chauffeurs des véhicules qui sont censés aller d'un point à un autre en faisant attention à ne pas faire trop de kilomètres inutiles. Pourtant il arrive que les trajets ne soient pas optimisés, ou que les salariés profitent de leurs véhicules pour réaliser des trajets à caractères personnels. Il faut donc, pour ce type de sociétés, optimiser la gestion de leur flotte d'entreprise, afin d'éviter les abus et surtout de ne pas payer du carburant pour des activités extra-professionnelles.

La réduction des coûts au cœur du développement

Le carburant est de plus en plus cher, en France. Donc si l'on constate que quelqu'un utilise son véhicule de société pour aller faire des courses, ou bien chercher ses enfants au sport le mercredi, il faut surtout lui signifier en toute transparence que cela n'est pas permis. C'est autant une question de finances qu'une affaire d'assurance auto . Il n'est pas nécessaire de licencier ce salarié, ni de le menacer de sanctions, simplement de lui faire prendre conscience que le véhicule de la société n'est là que pour des itinéraires liés à sa fiche de poste, et pas d'autres, et que s'il lui arrive un accident l'assurance ne prendra pas en charge les frais. On pourra aussi lui proposer de passer par tel chemin, plutôt que par tel autre.

Related Posts